Connexion
Max Dehran (Théâs), 31 ans
Développeur web, auteur, rêveur, cinéphile, sériphile, gameur.
           
Catégories
Histoires
Annonces
Sites que j'affectionne
Autre-Monde, T1 L'Alliance des Trois - Maxime Chattam
Article publié samedi 1 août 2015 @ 18h42
Accueil / Blog / Livres
Ces deux dernières semaines, je me suis attaqué à un livre de Maxime Chattam, pour ne pas dire le premier volume d’une aventure hors de son champ habituel.
Après avoir parcouru les plus sombres sentiers de l’humanité sur plusieurs de ses thrillers (« La conjuration primitive » ou encore « La théorie Gaïa »), j’étais plutôt impatient de plonger dans un univers un peu différent de ce qu’il a l’habitude d’écrire.
Généralement, peu d’auteurs parviennent à complètement changer de registre ; leurs influences personnelles et culturelles finissent généralement toujours par pointer le bout de leur nez dans l’ensemble de leurs textes (un fait que j’ai pu vérifier de façon plus personnelle en tant qu’apprenti-scribouillard).
Pour « Autre-Monde » et son premier volume baptisé « L’alliance des trois » il n’y a pas d’exception : malgré une histoire et un univers aux antipodes de ses précédents livres, les thématiques et finalement la noirceur omniprésente ressortent clairement.

Quatrième de couverture :
Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies ... Quand les enfants se sont éveillés, la Terre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser. Pour comprendre. Pour survivre. À cet Autre-Monde.

Tout commence donc à New-York au travers des yeux de ce duo d’adolescents en devenir, fans du Seigneur des Anneaux, de jeux de rôles et de fantasy qui découvrent un peu par inadvertance que quelque chose se prépare.
Alors que la période fatidique de Noël se termine, une étrange tempête balaye l’ensemble des Etats-Unis et, tandis que rien ne laisse présager d’une apocalypse imminente, Matt est persuadé qu’une menace va bientôt fondre sur lui.
La découverte du principal protagoniste et de son ami Tobias se déroule alors que la Tempête a détruit leur monde. Un réveil douloureux dans un monde en ruine où les adultes ont disparus. La rencontre avec un mutant achèvera de persuadé les deux amis que la seule solution reste de fuir New-York et d’espérer trouver à l’extérieur de l’aide ou, au moins, un endroit sûr.
Je dois bien avouer que toute cette première partie que représentent la fuite de New-York, l’exploration de la nouvelle jungle autour de la ville est celle qui m’a le plus emballé. Sans doute l’esprit de découverte et d’aventure qui découle très largement.
On prend vraiment plaisir à suivre Tobias et Matt dans leur voyage quasi initiatique dans ce nouveau monde qui a pris la place de notre époque. Exit les villes, la modernité et tout technologie. L’électricité elle-même finit par disparaître au cours de la violente transition vécue par le duo.
Tout se termine par la confrontation avec le premier adulte rencontré depuis le début de leur voyage et une transition vers quelque chose de plus sombre. La constante de l’auteur ressort véritablement à partir de cet instant et au travers de ce que les enfants de nouveau monde finiront par baptiser « Cynik » : la poignée d’adultes ayant survécu à la tempête, amnésique et guider par une rage tenace envers les enfants.

Ne sortant pas indemne de cette confrontation, Matt se réveille, quatre mois plus tard dans une petite colonie établie sur une île isolée et protégée par les deux bras d’une rivière. Constituée d’enfants de 9 à 17 ans la communauté a établi une hiérarchie, un planning de corvées afin de garantir la survie du groupe.
Plus tard dans le récit, un troisième membre vient se greffer au duo : Ambre est une jeune fille intelligente bien qu’un peu distante par moment et armée d’un fort caractère. Ce sont sans doute les sentiments bien adolescents de Matt pour elle qui constituent le pent du livre qui m’a le moins plu. S’il était difficile de faire abstraction de ce pan de l’adolescence, j’avoue que je ne suis pas fan de la façon assez maladroite dont le sujet a été abordé, même si c’est assez sporadique.
Revenons-en au plus important : si une espèce mutante, les gloutons semblent terrifier les enfants « pans », ce sont bel et biens et les dangereux cyniks qui risquent de compromettre la sécurité de l’île et de tous ses habitants.
Si l’apparition soudaine d’altérations (sorte de capacités étranges et surnaturelles visiblement conférées par la tempête) peut paraître assez décalée vis-à-vis de la première partie, elle finit par s’intégrer bel et bien dans l’histoire. À mesure que l’on en apprend plus sur ce nouveau monde, la transition de l’époque moderne vers un âge où toute technologie a cessé d’être s’accélère.

C’était une quasi-évidence depuis le début, un complot se trame dans la petite communauté et ils semble qu’un traitre se cache dans le camp des pans.
Les pions se mettent en place pour la bataille finale, celle des pans contre les cyniks qui ont visiblement pour ordre de les livrer sur les terres du Sud à une mystérieuse reine.

Si la bataille est finalement assez rapidement réglée, elle n’en reste pas moins bien menée.

Si je devais être un petit peu tatillon, ce serait vraiment concernant les intrigues lancées au cours de la seconde partie qui n’ont finalement plus rien à voir avec la première.
Quid du troisième membre du trio ? J’avoue que j’aurais aimé avoir une réponse plus nette le concernant… Peut-être cela viendra-t-il dans une des suites ? Peut-être doit-on finalement se contenter de la supposition de sa mort ?

Le bilan est plutôt positif concernant l’aventure en terre inconnue d’Autre-monde ; la patte de Maxime Chattam reste très clairement visible, mais on sort tout de même de sa zone habituelle et c’est agréable.
2 Commentaires
 
Connexion à un compte AlléeDesConteurs.fr requise
Me connecter (vous serez redirigé vers le forum) ou
Créer un compte ADC.fr, cela ne prendra que quelques minutes !
Kahlan
dimanche 2 août 2015 @ 10h39
Lis la suite, Théâs, tu auras tes réponses ! ;-)
Théâs
dimanche 2 août 2015 @ 12h13
Merci Kahlan ^^, c'est dans ma PaL =)
Blog herbergé par AlléeDesConteurs.fr